Début d’une aventure mexicaine, le 2 janvier

Le 2 janvier, je suis partie pour CANCUN.

Après une heure environ de transport en commun dans Paris, j’arrive à l’aéroport où il y avait beaucoup trop de monde à mon goût. Un bagage perdu a causé ce petit dérangement. Heureusement, je suis arrivée à l’heure à la porte. Arrivée à New York, passage à la douane, récupération de la valise et enregistrement pour Cancun. Mauvaise nouvelle : retard pour Cancun car l’avion venait de Boston, ville de malédiction. Vers 2-3h du matin, enfin arrivée à Cancun, plus de batterie sur mon portable. Léa est-elle toujours en train de m’attendre désespérément à l’aéroport ? OUIII, Bibi est là ! Un taxi nous amène à notre hôtel, très clean, très blanc, avec 3 lits deux places à notre disposition et on fait un bon gros dodo. Sur la carte ci-dessous, voilà un aperçu de la zone où nous sommes au Mexique.

Prevision-d-un-circuit-a-faire-en-2-semaines

Le 3, réveil en douceur et… sous la pluie… Oui, nous n’avons pas vraiment de chance. Mais excitées par le voyage, on décide d’aller à la plagene portant que spartiates, short et débardeur parce que, oui, il y a eu des éclaircies. Mais sur le chemin, rebelote pluie, mais on ne renonce pas. Nous avons marché un peu plus d’une heure sous une pluie diluvienne. On était littéralement trempées et désespérément en train d’essayer de trouver un endroit où marcher. Il faut savoir qu’au Mexique, il n’y a pas vraiment de trottoirs et il n’y a pas d’égout donc autant vous dire que sur les côtés de la route, c’est une piscine. On a décidé de s’arrêter à un Holiday Inn pour manger, essayer de se sécher et de trouver un peu de chaleur humaine ! Nous avons pris un menu buffet pour nous réconforter et après cela, nous avons décidé de prendre le bus pour aller dans la zone hôtelière, zone où nous voulions aller au départ, zone que nous ne pensions pas très loin de notre hôtel. ERREUR. Après 5-10 minutes de bus, nous nous sommes arrêtées à une « Plaza », zone où il y a des magasins, boites de nuit, plage avec accès public. Nous avons découvert les grands magasins de souvenirs avec n’importe quoi à l’intérieur (cf le montage), les mexicains qui vous accostent dans la rue pour vous convaincre que leur boutique est la meilleure, que vous devriez manger dans CE resto. Nous avons ensuite pris une photo dans un piment géant, oui oui, et découvert le Hard rock Café.

3 cancun

Et après avoir acheté un petit paréo qui nous servira de serviette de plage pour le séjour, nous sommes allées en bord de mer. Beaucoup trop de vent mais belle vue tout de même. Nous sommes ensuite rentrées à l’hôtel pour nous remettre de nos émotions et nous avons mangé juste en face. Je ne sais pas si on pouvait appeler ça un resto, c’était une minuscule cuisine ouverte sur l’avenue et sur une dalle en béton où étaient disposés différents types de chaises et tables. Nous avons pris des quésadillas pas du tout, du tout chères et les propriétaires étaient très contents de nous accueillir. Ça nous a fait plaisir de dépenser ces quelques pesos pour ces gens qui avaient leur petit garçon qui dormait à même le sol juste à côté de la cuisine.

collage

Le lendemain, il pleut encore. On prend notre temps car nous avons réservé la veille une voiture pour 14h, pas très loin de notre hôtel en bus. On regarde un peu Ariel la petite sirène en espagnol, bien marrant. Après avoir check-out notre chambre, valise et courage en main, on brave les flaques d’eau, se  fait arroser par un camion, on se démène à essayer de marcher avec notre valise (j’avoue qu’on a juré quelque fois en l’absence de ces trottoirs). On trouve un arrêt de bus, prenons le bus. Essayez de monter la dizaine de marches du bus en spartiates avec une valise de 23kilos. Mission impossible mais heureusement les mexicains étaient là pour nous aider. On arrive près de la gare de bus, où nous sommes supposées prendre la voiture mais on est en avance et on a faim. On va donc au Mac Do pour prendre un bon déjeuner et se remplir le ventre avant de prendre la route. Contentes à l’idée de retrouver notre chère Margot, on va à la gare mais là, impossible de trouver quelqu’un pour nous indiquer où prendre les clés. Je finis par demander à un chauffeur de taxi qui nous dit qu’en réalité, ce n’est pas à la gare de bus qu’il faut récupérer la voiture. Il nous indique la route : c’est à 4 blocs, dans cette direction. On marche, on galère, on continue à marcher sous le regard bizarre des mexicains. On préfère demander à une autre agence de location où est la nôtre mais il ne la connait pas. Les mexicains ne sont pas très au courant de ce qu’il se passe autour d’eux, à savoir. Je finis par avoir notre agence au téléphone et demande au vieux monsieur de l’agence où nous nous sommes arrêtées de demander l’adresse de l’autre agence. Une fois l’opération réalisée, on repart à la recherche de ce mystérieux endroit. Après avoir bataillé avec notre valise, on voit enfin l’agence mais il y a des travaux devant. On y est presque ! Et là, mon pied s’enfonce littéralement dans une espèce de plâtre, pâte blanchâtre sous les yeux d’un mexicain qui ne fait rien pour m’aider. On rentre dans l’agence, Léa montre notre réservation mais après quelques minutes, l’employé nous dit qu’il n’y a pas de voiture, qu’il fallait appeler avant (chose qui n’est pas du tout précisée dans le mail de réservation). Après lui avoir dit que ce n’était pas normal, sans qu’il veuille nous écouter, nous sommes parties (en rage). On a décidé de revenir voir le petit vieux  de l’agence d’avant. Oups, c’est l’heure de la sieste, il est parti… Un mexicain nous a alors gentiment amené à une autre agence en échange de quelques pesos. Après des négociations, essais de valises dans les voitures, etc, NOUS AVONS UNE VOITURE. On prend alors la route direction Tulum pour voir Margot !!! On arrive le soir à l’hôtel et y découvrons une Margot toute contente et bronzée et une chambre avec 4 lits deux places.  Byzance ! Seul point négatif, il fait très très humide et nos affaires de Cancun n’ont toujours pas séchées. Nous sommes allées manger dans un restaurant mexicain très sympa et très bon puis nous sommes rentrées nous coucher.

IMG_0238

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s