Frozen Boston #2

Tout en douceur, tout en fraicheur!

Réveil tranquille, au chaud (pour le moment). Petit déj puis on se prépare et s’arme pour le froid. Double paires de chaussettes entre autres. Direction Beacon Hill à pied. Le trajet s’avère un peu plus compliqué que prévu avec la neige et le gel. Nous faisons attention de ne pas tomber, ce serait bête de casser une jambe maintenant.

day 23

On remonte Charles Street avec précaution jusqu’à Charles Street Meeting House. Arrivées là, on tourne à Mount Vermon, y découvre Louisburg Square où les résidents s’affairent à déblayer leur trottoir et voiture. Les pieds congelés, on marche sur la route, les trottoirs étant impraticables : gel + pente = impossible de monter sans tomber ou glisser ! On découvre aussi Brown House qui est très différente des maisons victoriennes de ce quartier très British. On prend ensuite Chestnut Street pour y voir trois maisons d’architectes de Boston : les numéros 13, 15 et 17, style XIXe siècle. Nous allons ensuite jeter un coup d’œil à la plus ancienne maison, numéro 23, dont les vitres ont une teinte violette, peut-être expliquée par un excès de manganèse. On remonte ensuite Charles Street jusqu’à Liberty Hotel où on se réfugie, littéralement fri-go-ri-fiées… ! Cette ancienne prison a été réhabilitée en hôtel de grand standing, de très bon goût.

day 24

Après s’être réchauffées, on décide d’acheter le pass 7 jours de métro parce qu’on souffre vraiment trop du froid… Via métro, donc, on se rend à Copley Square. On y découvre John Hancock Tower, la plus haute tour de la Nouvelle-Angleterre. Le reflet de la Trinity Church, apparent sur la paroi vitrée, est trop beau ! On marche un peu et décide de rentrer dans Prêt à Manger pour une bonne soupe. Une bonne heure plus tard, on ressort, à contrecœur (adieu chaleur…). Nous remontons Dartmouth Street, se promène un peu sur Newbury Street remplie de magasins, Commonwealth Avenue et Marlborough Street où on y découvre des maisons victoriennes. On prend ensuite le métro pour aller découvrir le Fenway Park où les Red Sox jouent. Les alentours sont un peu glauques. On fait le tour puis on rentre, fatiguées. Je me décongèle les pieds, à la limite du violet, sous la douche puis coup de barre ! Nous nous faisons un plat de pâtes gratuit, bon repas de flemmardes du Dimanche (jour de repos) puis nous filons sous la couette.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s